PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

SacrebleuDu 1er mars au 5 mai 2019


 

 

 

 

Sacrebleu ! Quelle idée !!

 

Pour entrer dans sa saison 2019, le Grand Presbytère se pare simplement d’une couleur pour monter toute une exposition autour ...

Débuter par une explication de la couleur bleue (Eh oui on peut « expliquer » une couleur, sa fonction de couleur primaire notamment) et les différentes méthodes de fabrication de ce pigment. « Qu’est-ce que le bleu? » .

Puis plonger et poursuivre avec « Le bleu initiation au rêve ». 

La juxtaposition d’œuvres céramiques anciennes et originales à des œuvres contemporaines picturales et céramiques crée un agréable contraste et une belle mise en perspective.

Faire répondre à la plastique conceptuelle de Thomas Berthuel Bonnes, les faïences d’art habillées de bleu par les faïencières martraises. 

« Sacrebleu ! » met en lumière l’inventivité, la diversité et le dynamisme d’artistes et artisans d’art. Une immersion dans le rêve et la poésie. 

 

Thomas Berthuel-Bonnes, artiste plasticien installé à Mondavezan, vous plonge dans "son" bleu, le bleu du ciel, de la mer...

Vous pourrez le retrouver sur son site www.thomasberthuelbonnes.com

Sacrebleu !

Le bleu permet d’aborder l’histoire de l’art, puisque cette couleur  évolue selon les cultures, les époques, mais le bleu revêt surtout un caractère poétique lié à la sensibilité et à l’imagination.

 

Sacrebleu ! C’est bien ce voyage étonnant à travers les matières et le bleu qui font dialoguer l’art ancien, moderne et contemporain que nous vous proposons.

Le bleu est issu de matériaux dont les provenances et les origines sont multiples (végétale, minérale ou chimique). Ici, le monochrome, et l’émail reflèteront les lumières du bleu.

 

Pour le peintre-plasticien Thomas Berthuel Bonnes, artiste local puisqu’il réside à Mondavezan, le bleu se puise dans la nature en résonnance avec le monde qui nous entoure dans sa plus grande diversité.

 

Thomas Berthuel Bonnes est un remarquable chorégraphe du mouvement,  assorti d’un coloriste averti.


Cette exposition est une immersion dans « son » bleu, celui des nuances et des vibrations, le bleu du rêve, de l’infini.

 

Il plonge dans la couleur pure et se réalise dans des tonalités de bleu.

 Il redouble ainsi d’inventivité et n’utilise quasiment que le bleu pour véhiculer ces émotions particulières dans un monde végétal, minéral qui le caractérise.

 

Il explore ainsi le bleu, les bleus du paysage, les bleus marine, les bleus du ciel et les autres qu’il fait se confondre.

Cependant l’objectif est simple :  stimuler l’imagination et l’émotion du spectateur.

 

Par ailleurs, complémentaire à cet ensemble, cet hymne au bleu  évoque également l’émail des artisans d’art faïenciers.

 

Martres-Tolosane a toujours eu le goût du bleu en céramique… et a produit depuis son origine des pièces décorées au bleu de cobalt.

 

En effet, si le bleu est si fréquent en céramique quelque soient les époques ou le style, c’est parce que le bleu de Cobalt est un pigment particulièrement docile, fidèle et très résistant à la chaleur des fours.

 

Le pinceau débridé trempé dans l’ultra marine, nos artisans d’art ne s’y sont donc jamais trompés.

 

Des créations originales des artistes martraises, Colette Berdot, Pascale Cabaré, Elsa Jodra, Stéphanie Joffre et Le Vieux Martres  feront rimer artisanat d’art et œuvre d’art en accord avec des réalisations anciennes, symboles du patrimoine.

Les faïences contemporaines confronteront les époques et instaureront le dialogue entre art ancien et récent dans l’optique ultime de décloisonner l’approche traditionnelle de l’art.

 

« Sacrebleu ! » dynamite les codes.