Le village

En chiffres

Nombre d'habitants: 2 288 habitants

Superficie: 2 352 ha

Densité: 97 hab/km²

 

Territoire

Région: Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Département: Haute-Garonne

Communauté de Communes: Cœur de Garonne

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Martres-TolosaneCité Artiste

 

Le village de Martres-Tolosane semble faire écho par sa forme ronde aux courbes douces du pays des collines et terrasses qui l’environnent.

A l’orée du piémont pyrénéen, une soixantaine de kilomètres seulement sépare la Cité artiste- Cité faïencière de la ville rose, l’ardente Toulouse.

Ici, ondulent les courbes pacifiées de la Garonne, le vif torrent libéré de l’emprise de la montagne et métamorphosé en belle rivière.

Martres-Tolosane, c’est un mystérieux royaume, miraculeusement préservé.

Le village a conservé une curieuse configuration circulaire, une partie des remparts ainsi qu’un imposant donjon abritant aujourd’hui le musée archéologique qui dévoile nombre de vestiges issus de la villa gallo-romaine située sur la commune. Chiragan, tel est son nom a transmis une inestimable collection de sculptures, fresques, masques et autres merveilles, exposée au Musée Saint Raymond de Toulouse.

Martres-Tolosane, c’est aussi un dédale de petites rues ombragées, bordées de murs derrière lesquels on devine des jardins croulant de fleurs.

Puis, tout à coup, voici une place inondée de soleil que domine une antique église, où l’on peut découvrir des sarcophages finement sculptés.

A proximité, une série de maisons médiévales restaurées, constituent le centre d’interprétation- Office de Tourisme- ANGONIA.

Le Grand Presbytère,  salle d'exposition dédiée à l'Artisanat d'Art et à l'Art Contemporain est également situé au cœur historique de Martres-Tolosane et vient enrichir le patrimoine historique et culturel de la cité artiste en  proposant des expositions qui défileront au fil des saisons.

Enfin, l’exception patrimoniale de Martres-Tolosane est incarnée par une production faïencière ininterrompue depuis le XVIIIème siècle.

Cette continuité se traduit aujourd’hui par la présence de plusieurs ateliers, héritiers de ce patrimoine. Notre terre, C’est tout un Art !